Festival de musique : l’année du désenchantement ?

1176049-este-haim-groupe-haim-joue

Depuis quelques années, les programmations des festivals de musique en Amérique du Nord peinent à se démarquer les unes des autres comme de celles des diffuseurs annuels. En effet, les artistes planifient désormais des tournées de festivals, ce qui a pour conséquence d’uniformiser les programmations musicales. À ces programmations musicales de plus en plus semblables s’ajoute un second facteur de réduction de l’attrait, soit l’augmentation de l’offre festivalière. Si en 1999 Coachella était le seul festival à diffuser de la musique indie pop, dorénavant, s’ajoutent d’autres acteurs tels que Governors Ball et Panorama (New York), Bonnaroo (Tenessee), Lollapalooza (Chicago) Osheaga (Montréal), WayHome (Ontario), etc. Il devient ardu pour les festivals de conserver une identité singulière, en partie réifiée par la programmation musicale.

 

 

Article : http://www.lapresse.ca/arts/musique/201604/16/01-4971947-festival-de-musique-lannee-du-desenchantement-.php
Source : La presse
Auteure : Émilie Côté
Date : 16/04/16

Cet article a été publié dans Section médias avec les mots-clefs , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>